Journaux Sénégalais

Les médias du Sénégal sont variés et comprennent de multiples chaines de télévision, de nombreuses stations de radio privées, et plus d'une quinzaine journaux dont certains sont accessibles en ligne.
La lecture de la presse diversifiée du Sénégal est en grande partie limitée à Dakar et Thiès. Le quotidien Le Soleil est un journal quasi-officiel. Les autres grands journaux indépendants populaires comprennent Sud Quotidien, Walfadjri, Le Quotidien, Le Matin, Le Populaire, Il Est Midi, et l'hebdomadaire économique Nouvel Horizon. Le tirage cumulé de tous les journaux sénégalais tourne autour de 300 000 exemplaires par jour. La presse est aujourd'hui beaucoup indépendant maintenant que sous le régime du président Abdoulaye Wade.

Walf Fadjri Le Soleil Le Quotidien La Gazette Ferloo
Le Sud L'Observateur Rewmi Leral Xalima
Nettali L'Office Dakaractu

La liberté de la presse ne sont pas garantis au Sénégal. L'indice de liberté de la presse 2008 classe le Sénégal comme un «partiellement libre». Dans l'index liberté de la presse, le pays est répertorié au n ° 104. Il n'y a pas de censure officielle au Sénégal, mais les journalistes sont régulièrement menacés et doivent compter avec des peines de prison s'ils rédigent des articles trop critiques envers le gouvernement. Par exemple, Moussa Gueye, rédacteur en chef du quotidien privé L'Exclusif, ainsi que son propriétaire Pape Moussa Doucar 2007 ont été arrêté, car ils sont laisser paraitre un éditorial controversé, intitulé sorties tardives à la présidence: les escapades nocturnes du président Wade. La raison de la restriction de la liberté de la presse fut la protection de la sécurité nationale. En plus de l'état répressif les freres musulmane jouent un rôle important sur la liberté de la presse.

 

journauxsenegal.fr, toute la presse sénégalaise en ligne